Appassiunanta

Philippe TROISI


«Appassiunata», c'est la rencontre et la fusion de trois interprètes, trois instruments et trois origines musicales.

Marc Filograsso, chant lyrique, Philippe Troïsi, guitare-jazz, Sylvie Flamin, accordéon de concert.

Les racines siciliennes de Marc Filograsso, napolitaines de Philippe Troïsi et l'omniprésence de l'accordéon (fisarmonica) dans la musique populaire italienne amènent tout naturellement ce trio de musiciens passionnés à explorer le vaste répertoire napolitain : du romantisme au populaire, du lyrique à la chanson en passant par la mélodie.

Appassiunata s'est produit à Pierrelatte, Cap d'Agde (festival des voix), Urban Gallery à Marseille, Fuveau (les Italiennes

avec  
Sylvie Flamin (Accordéon) étudie l'accordéon avec Tino Ottogalli, puis à l'Université de Musique et Théâtre de Hanovre (Allemagne), et à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Bratislava (Slovaquie). Elle obtient de nombreuses récompenses, dont Le Prix du Président de la République à Paris, le Grand Prix Européen et le Trophée Mondial de l'Accordéon en catégorie " Concertistes ", à Pula (Yougoslavie). 
Elle participe à des enregistrements de disques, à des émissions de télévision en France et à l'étranger. Elle se produit avec divers orchestres, notamment le Philharmonique de Kosice (Slovaquie) et l'Orchestre de l'Opéra de Marseille à l'occasion des 100 ans du cinéma, sous la direction de Lalo Schiffrin, et de la tournée de Luciano Pavarotti. C'est d'ailleurs lors de cette tournée que se rencontrent Sylvie Flamin et Philippe Troïsi. 
Depuis 1997, Sylvie Flamin accompagne les tournées de L'Opéra-Théâtre de Lyon qui lui confie également les transcriptions pour accordéon du Barbier de Séville de Rossini, de La Vie Parisienne d'Offenbach et des Noces de Figaro de Mozart. Elle crée divers spectacles et récitals avec des chanteurs lyriques, acteurs, danseurs et autres instrumentistes.

et

Marc Filograsso, ténor, devient membre permanent de la Troupe de l'Opéra de Nice de 1989 à 1991, après ses études à l'école d'art lyrique de l'opéra de Paris de 1986 à 1989. Il est premier prix de la SACEM, premier second prix au concours des voix d'or en 1992, et il poursuit une carrière entre :

Opéra,
où il chante aussi bien des rôles mozartiens comme "Ferrando" dans Cosi fan Tutte, "le Comte" et "Podesta" dans La Finta Giardiniera, que "Rinaldo" dans Armida de Haydn, "Beppe" dans Pagliacci de Leoncavalo...
En 1992, il chante "Vincent" dans Mireille de Gounod, qu'il interprète également dans la version en provençal sur les vers originaux de Mireio de Frédéric Mistral.

et Oratorios :
Le Roi David de Honneger, la Messe du Couronnement, la Messe en Ut, les Messes brèves et le Requiem de Mozart, Le Messie de Haendel, la Petite Messe Solennelle de Rossini, lesStabat Mater de Haydn, de Schubert, la Messa di Gloria de Puccini...

Depuis quelques années, Marc Filograsso se consacre à une carrière de récitaliste, explorant en particulier l'univers musical et poétique de Francesco Paolo Tosti, le domaine de la mélodie française et le répertoire de la mélodie napolitaine.